Le retour sur le blog

Plus d’un an que je n’ai rien écrit sur ce site (blog)…
Janvier 2017, après des mois un peu difficiles et 2 échecs sur des grands trails, des doutes et cette douleur dans la cuisse droite (hanche???), je terminais le 30kms du Trail Hivernal du Sancy… mon dernier article!
Depuis, j’ai plus ou moins couru, grimpé, j’ai aligné quelques belles sorties en montagne, en ski, en alpinisme… et j’ai toujours ces douleurs autour de la hanche droite!!! J’ai pratiquement arrêté les entrainements pendant quelques temps, ça n’a rien changé… Osthéo, médecin du sport, radio, scanner… Rien à faire… Alors, je reprends tout en cherchant d’autres médecins ou spécialistes susceptibles de trouver ce qui ne va pas et ensuite d’y remédier.
Quand je dis que je reprends, en réalité, je reprends l’écriture, car l’entrainement (course et grimpe) je n’ai fait que ralentir.
Mais en ce qui concerne les compétitions (courses) je n’ai repris un dossard que ce mois de janvier pour le trail: Raidnight 41 à La Ville aux Clercs.
Course un peu particulière (en nocturne) où la distance mini est de 23kms et où le coureur choisi (pendant la course) de faire (ou pas) une ou plusieurs des 5 boucles proposées (environ 3.5kms chaque boucle).
Un bonus temps lui est alors déduit de son chrono final. (Bien sûr le bonus est assez largement supérieur au temps qu’un coureur moyen met à faire cette boucle)
En ce qui me concerne, je rajoute une boucle, mais pas les suivantes, car j’ai vite compris que je n’avais pas l’entrainement pour faire du long… surtout dans la boue.
Bilan satisfaisant tout de même, car je termine 179ème sur 405 et 1er V3; et mon chrono pour les 27 kms (environ) est de 2h54 et avec le bonus: 2h24.
Depuis, j’ai gardé quelques entrainements, pour avoir un minimum de forme en montagne principalement, car jusqu’à ce mercredi 4 avril, je n’avais aucun espoir de participer à la Trans-Aubrac (j’étais vers la 50ème place sur la liste d’attente) Mais voilà, un mail des organisateurs qui ont des désistements… et je suis parti pour faire un trail de 105kms le 21 avril…
Donc aussitôt, entrainement au maxi, mais sans aller trop loin, en sachant qu’on ne rattrape jamais complètement le temps perdu, surtout en si peu de délais.
En une semaine, malgré cette petite gène sous la cuisse droite, mais qui n’est ni plus ni moins importante à l’effort ou au repos… j’ai enchainé quasiment un entrainement par jour (entre 1h et 2h en moyenne) avec un pic ce dimanche et 29,5kms.
Encore quelques sorties et à partir de mardi, repos! Et rendez-vous samedi 21 à 6h du matin à Bertholène!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.